Facebook page

 
 

 

 

 

 

Map

De l'arachide à 11 mois pour éviter les allergies à 5 ans ?

L'arachide est partout : cacahuètes, biscuits, huiles... Pourtant 3% de la population y est allergique, provoquant parfois des symptômes graves. Pour y remédier, des chercheurs anglais proposent aux enfants de consommer des cacahuètes dès le plus jeune âge. Et ça marche.
Longtemps déconseillée aux enfants, la consommation d'arachide pourrait pourtant aider à traiter l'allergie... à l'arachide ! Un régime enrichi en cacahuètes dès le plus jeune âge réduit de 81% le risque de devenir allergique plus tard, selon un essai clinique britannique publié le 23 février dans New England Journal Of Medicine. Cette recherche a été effectuée sur la base d'observations faites en Israël où les enfants souffrent dix fois moins d'allergies aux cacahuètes par rapport à ceux de même origine vivant au Royaume-Uni. Les nourrissons israéliens commencent à consommer cette arachide très tôt contrairement à de nombreux pays qui recommandent de ne pas donner de cacahuètes aux très jeunes enfants qui présentent un risque d'allergie, comme les enfants qui ont de l'eczéma ou une allergie aux œufs.
Plus de 600 enfants âgés de 4 à 11 mois ont été étudiés. La moitié des nourrissons choisis au hasard ont été soumis pendant cinq ans à un régime sans cacahuètes tandis que les autres ont consommé au moins 6 grammes de protéines de cacahuète (soit environ 25 grammes de cacahuètes) par semaine. Leurs réactions à l'arachide ainsi que leur système immunitaire a été testé. Résultat : quand les enfants ont atteint 5 ans, les médecins ont constaté une réduction de 81% de cette allergie chez ceux qui avaient commencé à en manger très jeunes.

Une allergie grave et mortelle
L'allergie à l'arachide se développe tôt dans la vie, et sa prévalence a plus que doublé ces dix dernières années, passant de 1,4% à 3%. "Avant 2008, les guides cliniques recommandaient d'éviter la consommation d'aliments potentiellement allergènes chez les très jeunes enfants présentant un risque élevé de développer une allergie", explique le Dr Daniel Rotrosen, directeur de la division des allergies à l'Institut américain des allergies.
"Alors que de récentes études ne montrent aucun bienfait dans les approches consistant à éviter les allergènes, ce dernier essai clinique est le premier à montrer que la consommation précoce d'aliments contenant des protéines de cacahuète est bénéfique et identifie une approche efficace pour faire face à un sérieux problème de santé publique", souligne le Dr Lack, un des auteurs de l'étude. L'allergie à l'arachide est une des plus graves. Elle est d'ailleurs l'allergie alimentaire qui tue le plus.
"Ces résultats peuvent bouleverser notre approche de prévention des allergies alimentaires" estiment les chercheurs. Ils soulignent cependant que les parents de nourrissons et de jeunes enfants à risque doiventconsulter un médecin avant de donner des aliments contenant de l'arachide. D'autre part, chez les plus petits, l'ingestion de cacahuètes peut exposer à des risques d'étouffement. Ces résultats, même s'ils sont prometteurs, n'incitent donc pas à faire manger des cacahuètes dès le plus jeune âge.
 
Source : Randomized Trial of Peanut Consumption in Infants at Risk for Peanut Allergy. G. Du Toit et al. New England Journal Of Medicine, février 2015. DOI: 10.1056/NEJMoa1414850
Par Léa Galanopoulo, avec AFP
rédigé le 24 février 2015, mis à jour le 24 février 2015

Twitter icon
Facebook icon
Google icon
StumbleUpon icon
Del.icio.us icon
Digg icon
LinkedIn icon
MySpace icon
Newsvine icon
Pinterest icon
Reddit icon
Technorati icon
Yahoo! icon
e-mail icon